La chirurgie plastique et esthétique au Maroc Par Dr. Taha Rhounim El Idirissi


  Contact : (+212) 522 256 591 | (+212) 661 066 599

Le vieillissement cutané et la ménopause ( premiere partie)

vieillissement cutane ménopause
La ménopause concerne toutes les femmes âgées entre 45 et 55 ans. Ce sont des changements physiologiques profonds de la vie d’une femme , caractérisés par une diminution progressive de la sécrétion hormonale jusqu’à l arrêt du fonctionnement des ovaires.

Ces hormones influencent la pigmentation cutanée( le teint de la peau), et le maintien du collagène dermique et osseux. la diminution des hormones va réduire leur action bienfaisante et stimulante sur l’activité des fibroblastes (à l’origine de la production du collagène et de l’élastine) d’ou un relâchement de la peau .

De plus la diminution des hormones œstrogènes va favoriser l’ action des hormones mâles (les androgènes) responsables de la séborrhée (peau grasses), de l’augmentation de la pilosité et de la chute des cheveux.

En fait le vieillissement de la peau commence bien avant la ménopause , Il débute progressivement dès l’âge de 30 ans.

    Il existe 2 sortes de vieillissement :

  1. Le vieillissement extrinsèque
  2. Le soleil en est le principal responsable , on parle alors de photo vieillissement. les rayons ultra-violets B et A du soleil sont absorbés par la peau , ils atteignent l’ épiderme et le derme par l’épiderme. Ils favorisent l’apparition de lentigos solaires (taches de vieillesse), des rides et du relâchement cutané mais également de risques d’apparition de cancers de la peau. Le tabac, l’alcool, la pollution atmosphérique et le manque de sommeil contribuent également à ce type de vieillissement.

  3. Le vieillissement intrinsèque:
  4. Du aux facteurs chronologiques , génétiques mais aussi endocriniens. La carence en œstrogènes de la ménopause va accélérer les signes du vieillissement cutané qui vont se surajouter aux effets négatifs des facteurs extrinsèques .

      la carence en œstrogènes sur la peau est l’ origine de :

    • L’atrophie du derme due au déficit de production du collagène. Les femmes perdent 30% de collagène en 5 ans. Cette atrophie a pour conséquence un amincissement de la peau, une altération de la viscoélasticité, une augmentation de l’extensibilité cutanée et la formation de RIDES.
    • La sécheresse. Elle est nettement aggravée à la ménopause .

    Obtenez un Devis Gratuit et Sans Engagement

    Consulter Nos Tarifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *